La méthode Champenoise

Rendons à César ce qui est à César ! En matière de Champagne, c'est à dom Pierre Pérignon, moine bénédictin, que l'on doit au dix-septième siècle, l'invention, la mise au point de la « méthode champenoise » pour créer des vins d'une délicatesse exemplaire, avec ces bulles d'une légèreté jamais égalée qui se forment dans un verre de Champagne. Chargé au sein de son abbaye de Hautvillers, près d'Épernay, de la gestion de ses biens, dom Pérignon passa sa vie, jusqu'à sa mort en 1715, à parfaire la « méthode champenoise ». C'est donc plus de trois cents ans d'Histoire que nous buvons lorsque l'on porte à nos lèvres un verre de Champagne !

La mousse du Champagne, un phénomène naturel.

Pour susciter la création d'une mousse, les viticulteurs champenois utilisent le système de la double fermentation. A l'issue des vendanges, on pratique un pressurage délicat des grappes de raisins, ce qui permet d'obtenir un jus qui garde ses saveurs et arômes, sans être perverti par les pellicules et des rafles des raisins. Cette étape initiale est fondamentale et demande une vraie délicatesse dans le traitement des grappes de raisins. La première fermentation en cuves transforme ce jus en vin, les sucres du fruit se mutant en alcool. Puis une seconde fermentation est opérée, après que le vin obtenu soit transféré dans des bouteilles, ce qui permet une « prise de mousse », rendant ainsi le vin définitivement effervescent.

Une prédisposition à mousser.

Il faut dire que les vins champenois possèdent des prédispositions naturelles pour créer une mousse. En effet, c'est dû à la présence de macromolécules, dont on ne connaît encore la nature exacte, ce qui permet la stabilisation des bulles et donc la formation de mousse.

L’effervescence, un révélateur d'arômes.

Toutes les subtilités des vins champenois tiennent en cela. L’effervescence, au delà du caractère esthétique de la danse des bulles dans une coupe ou une flûte de Champagne, démultiplie les saveurs en bouche, révélant de nombreux arômes de fruits frais, ainsi que des soupçons de parfums floraux. C'est pour cela que les vins champenois peuvent se boire relativement jeunes si l'on souhaite une belle fraîcheur en bouche mais aussi avec un peu plus de maturité, pour les vieux vins de Champagne, si l'on préfère les densités olfactives des fruits secs, des fruits mûrs avec des relents d'épices.

Des cépages prestigieux.

Pour créer ces vins d'excellence, il faut utiliser des cépages à la hauteur de cette ambition, Ainsi sont mis en œuvre le chardonnay ( raisins blanc), le pinot noir et le meunier (raisins noirs). A noter que les vins champenois sont tous protégés par une appellation d’origine contrôlée (AOC).

Des vins festifs à souhait !

Ainsi le Champagne - blancs de blancs - brut - prestige, quels que soient ses qualificatifs, si ce n'est ses superlatifs, est devenu la référence obligée pour toutes les tables, et sur les cinq continents, lorsqu'il s'agit de célébrer, festoyer, mais aussi pour accompagner les créations gastronomiques à souhait. Bref, un vin pour les instants de plaisir et de bonheur !

31,00 €
49,00 €
Ajouter au panier
33,00 €